Le féminisme de genre, parasite de la cause de la liberté des …

Publié: juillet 22, 2014 dans Scoop.it

L’« abolitionnisme », qui vise à faire des prostitués des parias, est la pire abomination engendrée par le féminisme de genre.

Source: www.contrepoints.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s