The Drone Ranger: Obama’s Dirty Wars

Publié: juin 21, 2013 dans Uncategorized

See on Scoop.itlibertarianism

Every Tuesday, President Obama personally checks off the names of people he wants killed. George Bush, a bit more squeamish than Obama, never did that; but Mr. Obama felt those decisions were the president’s responsibility: he want[s] to keep his own finger on the trigger,” according to one report. A tidy, scheduled man, the President only picks his victims once a week, now called “Terror Tuesday.”
See on disinfo.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s