Antiracistes

Publié: février 20, 2012 dans Uncategorized

Magnifique novlangue ! Mais comment n’y ai-je pas pensé plus tôt. M’échiner a trouver des mots respectueux et diplomatique alors que je pourrais appeler un chat un chat. Quoiqu’il y ait plus respectueux que moi … prenez les journalistes baignés de rectitude politique. N’est-il pas merveilleux de vivre dans un monde pareil ; un monde où tout le monde ‘il est gentil’, sauf l’homme blanc naturellement. Un monde ou les vilains sont toujours déclarés coupable par avance. Si c’est un homme, par essence il est sans l’ombre d’un doute condamné. S’il est blanc, alors dans sa magnificence, le journaliste n’aura aucune peine à préciser sa couleur.

À l’inverse, si l’homme est noir alors tout change. La pensée unique vous autorisera peut-être à le mentionner, mais attention, avec délicatesse, lorsque l’on est noir on a des droits. Par exemple, celle de ne pas mentionner sa couleur, etc.

Je trouve les antiracistes particulièrement intéressés à constamment parler de la race. Soit elle existe et dans ce cas pour quoi tourner autour du pot. Soit elle n’existe pas comme bon nombre d’intellos du dimanche voudraient en convaincre le bon peuple et dans ce cas pourquoi inventer des contorsions pour ne pas avoir à prononcer ou à écrire les mots. Vous l’avez deviné, les antiracistes sont des racistes qui s’ignorent et qui, s’arrogeant le droit de juger, interdisent tout débat. Le politiquement correct ayant atteint des sommets de bêtises, je laisse à vos appréciations l’article découpé dans la presse locale.

Lisez avec émerveillement l’intelligence de la novlangue dans l’article qui suit: ‘un homme non-blanc l’approcha…’

Et pas une fois le mot ‘noir’ ne fut écrit. Seuls les blancs sont des salauds (si ce sont des mâles, bien entendu) le journaliste d’insister par deux fois sur le mot ‘blanc’. Dans le monde de la victimologie, la couleur a des avantages.

« a non-white male approached her »

2012-02-20 000158

commentaires
  1. Jody dit :

    En effet, à ce sujet tu as vu la vidéo où cette pécore d’Anne Lauvergeon prouve son racisme et son sexisme ouvertement et impunément ?

  2. patschef dit :

    Lorsqu’on est du bon cote des planches, on peut se permettre ce qui n’est jamais autorise a d’autres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s