France sovietoide

Publié: décembre 22, 2010 dans Uncategorized

Selon Conscience-politique voici des chiffres éloquents…attention a vôtre tension….

Le financement des syndicats
L’Etat finance à hauteur de près de 500 millions d’euros chaque année les syndicats. Ces subventions sont allouées au titre de la formation (pour les militants et responsables, les salariés mandatés) ou de l’information économique et sociale… L’Etat octroie également aux syndicats des avantages fiscaux, notamment pour les taxes sur les salaires, ou pour la taxe professionnelle.

La taxe d’habitation explose : merci les collectivités locales !
Bordeaux : + 6.22%
Lille : + 7.06%
Lyon : + 6.38%
Paris : + 2.19%
Marseille : + 7.71%

France : compétitivité en chute libre !
La France vient de perdre dix places dans le classement mondial de la compétitivité.
La France a glissé en un an du 20e au 30e rang du classement établi chaque année par le Forum de Davos, qui mesure le potentiel de croissance économique à moyen terme.

Les salaires du secteur public :
La rémunération nette moyenne d’un agent de la fonction publique est 14% de plus que celle d’un salarié du privé. Et le salaire minimum des fonctionnaires est de 17,4% supérieur au SMIC…
(Rapport du Gouvernement sur les rémunérations et pensions de la Fonction Publique, annexe de la loi des finances pour 2003)

Record battu des pays occidentaux :
La France compte près de 6,2 millions de fonctionnaires, soit 27,3 % de la population active (iFRAP)

L’endettement des entreprises publiques

France Telecom
Endettement : 69.7 milliards d’euros au 30 juin 2002 soit 1191 euros par Français

SNCF
Endettement : 7.3 milliards d’euros à fin 2001 soit 125 euros par Français

EDF
Endettement : 22.2 milliards d’euros à fin 2001 soit 379 euros par Français

La Poste
Endettement : 2.9 milliards d’euros à fin 2001 soit 50 euros par Français

Selon l’ONU, 44 millions d’immigrés seront nécessaires d’ici 2050 à l’Europe pour maintenir son taux de croissance économique et démographique, et assurer les retraites.

France: 3 300 000 immigrés en situation régulière, soit 5.7% de la population. 500 000 clandestins.

Palmarès de la corruption : la France épinglée
 » Elites politiques corrompues et investisseurs sans scrupule portent un coup mortel au développement durable  » ! L’association Transparency International, qui a publié mercredi à Berlin son indice de perception de la corruption (cuvée 2002), entend bien surfer sur la vague médiatique déchaînée par le Sommet de Johannesburg. Le message est abrupt, sans complaisance :  » Les élites politiques et leurs acolytes continuent de toucher des pots-de-vin chaque fois que l’occasion se présente « , a déclaré Peter Eigen, président de Transparency International, à l’occasion de la présentation de cet indice créé en 1995. « Dans les pays en développement, des élites politiques corrompues travaillent de concert avec des hommes et des femmes d’affaires avides de gain ainsi que des investisseurs sans scrupule », contribuant à enchaîner  » des nations entières dans la pauvreté « , a-t-il ajouté. Et d’énoncer des résultats alarmants : 70% des 102 pays répertoriés obtiennent moins de 5 sur un score maximum de 10 dans l’Indice 2002, qui reflète le degré de corruption ressenti comme existant au sein des services publics et de la classe politique par les milieux d’affaires et les analystes du pays, résidents ou expatriés. L’année précédente, 40% des pays avaient obtenu la moyenne.
Le Bangladesh, le Nigeria, mais aussi le Paraguay, Madagascar, l’Indonésie ou le Kenya obtiennent les plus piètres scores, avec des notes inférieures à 2. A l’inverse, certains pays parmi les plus riches du monde comme la Finlande, le Danemark, la Nouvelle-Zélande, l’Islande ou Singapour obtiennent un score supérieur à 9, dénotant de très bas niveaux de corruption. Concernant les pays européens, le bilan est mitigé. Si les pays du Nord se distinguent par l’excellence de leurs notes, ceux du Sud arrivent loin derrière. La France, notamment, arrive 25ème avec une note de 6,3 (comme le Portugal), devant l’Italie (5,2) et surtout la Grèce (4,2).
L’IPC 2002 vient compléter un autre Indice de l’ONG publié en mai, classant les pays exportateurs en fonction de la propension de certaines de leurs sociétés à offrir des pots-de-vin dans les pays émergents. Nombre d’entreprises en Russie, en Chine, à Taiwan et en Corée du Sud, mais aussi en Italie, aux Etats-Unis et en France, n’hésitent pas effectuer leurs paiements avec des dessous de tables.
@Sur le web:
Le classement de Transparency International

10 millions c’est le nombre de personnes qui sortent chaque année de la pauvreté aux Etats-Unis ! (iFRAP 1999)

Un trésor de guerre écoeurant : 4,5 milliards d’euros ( environ 30 milliards de francs).
C’est le résultat des erreurs et extorsions de la DGI (Direction Générale des Impôts) correspondant à des pratiques par lesquelles l’Administration abuse de sa puissance et de son impunité pour arracher au contribuable des sommes bien souvent indues.
(iFRAP 1999)

La délinquance explose en zone rurale
11.5% d’augmentation en cinq mois
Cette augmentation des crimes et délits touche les secteurs ruraux et périurbains confiés à la gendarmerie, avec une hausse de 19.6% pour le seul mois de mai.
 » La France est face à une explosion de violence depuis cinq ou six ans, un phénomène hélas, qu’aucun autre pays européen ne connaît dans les mêmes proportions « , s’inquiète Nicolas Sarkozy. Et d’ajouter :  » Aujourd’hui, on brûle des voitures, on agresse, dans des villes qui étaient auparavant épargnées. « 

Recherche publique
La France a 2,1 fois plus de chercheurs publics que la Grande Bretagne.
Le budget civil de recherche en France pour est de 8,4 Milliards d’Euros contre 3,7 Milliards d’Euros en Grande Bretagne.
Mais les anglais publient 66%  plus que les français et les universités anglaises reçoivent, à elles seules, cinq fois plus de redevances de brevets que le CNRS. Autrement dit un chercheur anglais est en moyenne entre trois et dix fois plus efficace qu’un chercheur français. (sources : les fabricants de chômeurs, Bernard Zimmern, Ed. Plon)

La France, toujours en queue de peloton
En 2004, la France s’est engagé à avoir un  » déficit zéro  »
Mission impossible ?
Le dernier classement 2002 des finances publiques des pays de la zone euro tente à le prouver.
La France occupe la 10ième place avec un déficit de 2.2% du PIB. Seul le Portugal et l’Allemagne font pires.
La Finlande a un excédent de son budget représentant 3% du PIB, le Luxembourg 3% et l’Irlande 1.4%.

Au terme d’une étude publiée par la revue américaine Forbes Global, la France connaîtrait la plus forte « douleur fiscale » du monde, arrivant en tête de la trentaine de pays étudiés devant la Belgique, la Chine, la Suède et l’Italie; en ce qui les concernent, l’Allemagne se classe en 15ème position, les USA et le Royaume-Uni respectivement à la 16ème et à la 18ème place.

Explosion du nombre de jours de grèves
Selon les dernières statistiques de la DARES, le nombre de jours de grève en 2000 a augmenté de 41% en un an, 67% d’entre eux étant imputables aux employés de la Fonction publique d’Etat. Les conflits du secteur privé -33%- concernent en premier lieux des revendications salariales, le deuxième motif provenant de la réduction du temps de travail.

65 % des français sont pour le libre choix de leur sécurité sociale publique ou privée (assurance ou mutuelle)
selon un sondage IPSOS.
Les deux sous groupes de ce sondage sont intéressants : puisque 54% des électeurs de Lionel Jospin sont pour et 78% des électeurs de Chirac sont pour.

L’argent des syndicat
Les cotisations des adhérents ne représentent que 20% de leurs budgets
Le taux de syndicalisation est passé de 50% en 1946 à moins de 8% en 2001 (sachant que 30% des fonctionnaires sont syndiqués)
La CGT peut se payer près de 10 000 permanents
Le prix d’achat du siège de la CFDT s’est monté à 30 millions d’Euros
La Sécurité sociale finance les syndicats à hauteur d’une bonne cinquantaine de millions d’euros (prélevé sur les cotisations)
Les emplois fictifs au bénéfice des syndicats sont légions comme les 180 militants professionnels dispensés de service à la SNCF
Les entreprises financent gracement les syndicats comme AXA qui verse 1 million d’euros par an à la cause syndicale
Les syndicats ont aussi coutume de se servir dans les caisses des comités d’entreprise sans parler de toutes sortes d’aides publiques (au moins 472 millions d’euros)
Source: l’enquête de Capital du mois de mars sur l’argent secret des syndicats

En France, le salaire mensuel médian est de 11 500 francs brut actuellement ou 1 753 €, soit 9 112 francs net ou 1 389 €… selon la curieuse présentation qui prévaut depuis une cinquantaine d’années ! En effet, quel est le véritable montant d’un salaire ? C’est en fait ce qu’on appelle improprement le coût total employeur, c’est à dire :le salaire brut plus les cotisations dites patronales, ici à 4 612 francs ou 703 €, ce qui fait un véritable salaire de 16 112 francs ou 2 455 €.
En effet, le salaire est pour l’entreprise la rémunération d’un travail effectué par le salarié, évidence que tout le monde oublie, ou presque… Pour l’entreprise c’est un coût, c’est à dire, ce que lui coûte au total ce salarié, toutes charges comprises, ce qu’on persiste à appeler, le coût total employeur.

La France est une fois de plus la lanterne rouge en Europe
Un rapport de Bruxelles dénonce la fiscalité dissuasive dans l’Hexagone
La France, 13ième sur 15 pour le taux d’imposition effectif sur les entreprise en 2001!

En France, le salaire mensuel médian est de 11 500 francs brut actuellement ou 1 753 €, soit 9 112 francs net ou 1 389 €… selon la curieuse présentation qui prévaut depuis une cinquantaine d’années ! En effet, quel est le véritable montant d’un salaire ? C’est en fait ce qu’on appelle improprement le coût total employeur, c’est à dire :le salaire brut plus les cotisations dites patronales, ici à 4 612 francs ou 703 €, ce qui fait un véritable salaire de 16 112 francs ou 2 455 €.
En effet, le salaire est pour l’entreprise la rémunération d’un travail effectué par le salarié, évidence que tout le monde oublie, ou presque… Pour l’entreprise c’est un coût, c’est à dire, ce que lui coûte au total ce salarié, toutes charges comprises, ce qu’on persiste à appeler, le coût total employeur.

La France est une fois de plus la lanterne rouge en Europe
Un rapport de Bruxelles dénonce la fiscalité dissuasive dans l’Hexagone
La France, 13ième sur 15 pour le taux d’imposition effectif sur les entreprise en 2001!

Les nations aux économies florissantes fabriquent des riches par milliers ; ils enrichissent à leur tour leurs concitoyens en leur apportant travail et prospérité. En tête se situe la Chine, dont le club des millionnaires s’augmente chaque jour de plusieurs centaines d’entrants ; à courte distance suivent les Etats-Unis, dont la vitalité économique est la somme de tous ces pauvres qui deviennent riches au cours de leur vie par leur énergie, leur innovation, leur esprit d’entreprise ; d’après la revueForbes, près de 70 % des riches vivants sont nés pauvres ou du moins sans fortune. C’est cela, le rêve américain.

La vertu de la redistribution française selon les socialistes est un mythe !
Les USA redistribuent pratiquement deux fois plus d’argent aux pauvres que la France !
Pour l’année 1995, les montants redistribués s’élevaient à 2.8 % du PIB français contre 5% du PIB américain. (iFRAP)

56 % des médecins libéraux sont pour un déconventionnement massif de la Sécurité Sociale, si leurs syndicats le leur demandait.

La France, une nouvelle fois mauvaise élève en Europe
La France arrive juste après la Grèce en pourcentage des directives européennes non encore transposées en octobre 2001 avec près de 3%.
Ensuite arrive l’Autriche, le Royaume Uni, l’Allemagne, le Portugal…

Les capitaux fuient la France
Les investissements français à l’étranger ont été multiplié par 7 en 4 ans, et les investissements étrangers en France plafonnent, et n’ont été multipliés que par 3 pendant la même période.
Alors que la France était le premier pays européen d’accueil jusqu’en 1999 pour les investissements directs en provenance de l’étranger, la France est revenu au 5ièmerang sur 6 en 2000, derrière l’Allemagne, le Royaume Uni, la Belgique et les Pays Bas.
(sources : Datastream)

La tragédie du social en France :
Deux fois moins de crédit affectés aux pauvres qu’aux USA.
Trois fois et demi de plus de fonctionnaires pour distribuer ces maigres ressources.
Cinq fois plus de travailleurs sociaux qui vivent de l’aide sociale.
La précarité du travail est 10 fois plus élevée en France qu’aux USA.
Le chômage est 3 fois plus élevée en France qu’aux USA et ceux ci sont au plein emploi
(iFRAP)

Le pessimisme gagne les Français
Alors que les Français étaient plus optimistes que leurs voisins européens, les voilà rattrapés par la sinistrose.
L’enquête Ipsos montre la position médiane de la France, et va à l’encontre des thèses du gouvernement qui nous fait croire à l’hypothèse de croissance de 2.5% de croissance alors que le FMI ou l’OCDE ont revu tout deux leurs prévisions à la baisse : ils tablent respectivement sur un taux de 1.6% et 1.8%.
L’hexagone affiche une baisse de moral de –4 points. Le scepticisme l’emporte largement chez les femmes mais aussi parmi les catégories les plus aisées et cela de manière spectaculaire. Les classes aisées broient du noir et ne croient plus dans l’exception française.
Concernant l’évolution du niveau de vie personnel, la France fait figure de  » lanterne rouge « . Elle est le seul pays à compter sur ce point plus de sceptiques (49%) que d’heureux (47%).

27000 chômeurs supplémentaires en octobre ! en augmentation de 1.3%.
Pour le sixième mois constitutif, le chômage augmente.
Sans la supercherie statistique du gouvernement, qui a changé les méthodes de calcule, le chômage aurait augmenté de 1.8%.

En novembre 1997, un premier plan antiviolence voit le jour, suivi d’un deuxième en octobre 1999. Pour endiguer le phénomène, le gouvernement comptait sur la coopération entre l’Education nationale, la justice et la police au travers de contrats locaux de sécurité mis en place dans 412 établissements.
Pour quel résultat ? Sur le terrain, rien n’a vraiment changé. Les chiffres, comme les faits, sont têtus. Au cours de l’année scolaire 1999-2000, 225 000 incidents ont été recensés en moyenne chaque trimestre, avec une hausse de 2,8 % des « incidents graves », par rapport à l’année précédente. Parmi ces 6 300 actes graves, on note une augmentation de 12,6 % des vols et tentatives de vol et de 14 % des atteintes physiques aux personnes !

Les bienfaits de l’abolition des barrières commerciales
Selon une étude publiée par l’OMC, une baisse d’un tiers des barrières au commerce (agriculture, biens manufacturés et services), donnerait 613 milliards de dollars à l’économie mondiale, soit la taille de l’économie du Canada. Selon cette même étude, la disparition totale de toutes les barrières commerciales entraînerait un gain de 1900 milliards de dollars soit deux fois l’économie chinoise !
Etude prospective menée par l’Université du Michigan

Suite aux attentats, le tourisme en Ile-de-France est en chute libre
Le drame du 11 septembre s’additionnant à la hausse de la délinquence et aux grèves dans les musées et monuments nationaux a un effet dévastateur sur le tourisme en Ile-de-France.
Les chiffres d’affaire des professionnels du secteur affichent un recul allant de 25% à 40% précise le Comité régional du tourisme.
Les clientèles nord américaines, traditionnellement les plus importantes, ont fondu de 50% et les Japonais, au troisième rang derrière les Britannique, de 25%.

Public/Privé des pensions de plus en plus inégales
Dans le secteur public, la pension moyenne s’élève, en 1997, à 9 500 F par mois. Dans le secteur privé, elle est de 5 800 F par mois.
A la retraite, un fonctionnaire touche en moyenne 40% de plus qu’un salarié du privé.
Les fonctionnaires touchent 80% de leur dernier salaire (base 6 derniers mois).

Pour 60% des Français, les 35 heures n’ont rien changé à l’emploi
Selon un sondage CSA – France 3- France Infos réalisé le 4 octobre auprès de 1008 personnes

Dette publique de l’état : 418 milliards en 1980, 5400 milliards en 2000. (Le diable est-il libéral ? Ed. Les Belles Lettres, Christian Julienne)

Fonds secrets
Chaque mois, Matignon distribue dans les ministères des enveloppes pleines de billets, pour un montant variant de 50 000 à 300 000 francs. Ces enveloppes servent à verser des bonus au membres des cabinets ministériels. Ces primes peuvent atteindre 8 000 francs par moi. En clair, les conseillers des ministres et les ministres eux-même touchent, en plus de leur salaire, jusqu’à 96 000 francs d’argent de poche an, non déclaré, échappant ainsi à l’impôt sur le revenu.

Insécurité croissante :
En 1999, 29 000 faits de violence urbaine ont été recencés contre 3 000 en 1992.
Hausse de 14% des agressions de voyageurs sur les réseaux de banlieues en 2000.
49% des enseignants ressentent une violence dans leurs établissements, ils n’étaient que 7% en 1995.
80% des procès verbaux sont classés  » sans suite  » par la Justice.
22.5% seulement des 89 200 policiers en tenue sont sur le terrain.

La hausse du chômage français surprend par son ampleur
Le nombre de demandeurs d’emploi s’est encore accru, pour son troisième mois consécutif, de 39.600 personnes (soit 1,9%) en juillet, indique le ministère de l’Emploi. 2.116.700 personnes sont aujourd’hui à la recherche d’un emploi. Le taux de chômage au sens du Bureau International du Travail (BIT) atteint ainsi 8,9% de la population active, contre 8,8% en juin et 8,7% en mai.

Retraites : elles sont 60 % plus élevées chez les fonctionnaires. Et elles sont prises 3 ans plutôt en moyenne par rapport au privé. (« Les profiteurs de l’Etat », Bernard Zimmern, Ed. Plon)

12 000 c’est le nombre de châteaux, hôtels particuliers et appartements que les collectivités et l’Etat possèdent. Patrimoine immobilier évalué à 500 milliards de francs. ( Thatcher à l’Elysée, Michel de Poncins, Ed. Odilon Média)

Qu’on se le dise, le français est un pauvre en Europe
Le déclin de la France se confirme: la preuve par les chiffres
Le Français se situe à la 12ième position sur 15 en terme de richesse par habitant!
En 1980, le Français était classé 5ième en PIB par habitants sur les quinze pays qui, à l’époque ne faisait pas tous parti de l’Union européenne.
Entre 1980 et 2000, le français s’est fait surclassé par le Britannique, le Belge, le Néerlandais, l’Irlandais, l’Autrichien, et le Finlandais.
En terme de pouvoir d’achat, nous sommes à la 12ième place, l’Italien nous passe devant !
Ces chiffres ont été établies par Eurostat, l’institut européen de statistique dans ses éditions du 14 juin 2001.

Voir le tableau à ce sujet

La France avait une dette publique arrondie de :
130 milliards fin 1975
414 milliards fin 1980
2300 milliards fin 1990
5400 milliards début 2001

L’Etat français a pompé en 2000 :
700 milliards de TVA
360 milliards de CSG sur tous les salaires et revenus
340 milliards sur le revenu de 45% des ménages imposés à l’IRPP
500 milliards sur les entreprises et les particuliers au titre des taxes locales
260 milliards sur les bénéfices des entreprises
220 milliards sur les automobilistes et les professionnels des transports, dont 167 milliards pour la TIPP

Les états généraux des lyceens d’Iles de France ont confirmé la flambée de la délinquance
55% des lycéens affirment avoir été violentés dans leur établissement, et jusqu’à 77% d’entre eux signalent avoir été témoin d’actes de violence.

Les états généraux des lyceens d’Iles de France ont confirmé la flambée de la délinquance.
55% des lycéens affirment avoir été violentés dans leur établissement, et jusqu’à 77% d’entre eux signalent avoir été témoin d’actes de violence.

La France avait une dette publique arrondie de :

130 milliards fin 1975
414 milliards fin 1980
2300 milliards fin 1990
5400 milliards début 2001

En France, on compte aujourd’hui :
8520 lois
125 000 décrets ou arrêtés
380 000 règlements
20 450 textes de la réglementation européenne
Près de 98% de ces textes sont élaborés, rédigés, adoptés, imposés par des fonctionnaires dans le secret de leurs administrations, sans le moindre débat public ni la moindre consultation des élus du peuple.

SNCF : 1,1 milliards de francs de déficit pour 2001….

La City de Londres recrute chaque année d’avantage de jeunes diplômés français que les banques parisiennes .

6% c’est le nombre de salariés du secteur privé syndiqués en France

« Le marxisme évoque quelquechose de positif pour 7 % des personnes interrogées, négatif pour 76 % ; le communisme quelquechose de positif pour 20 %, négatif pour 66 %. »
Le marxisme est encore plus discrédité que le communisme, à l’heure de la tentative de son « recyclage » en France…
Sondage paru dans L’Etat de l’opinion, Ed du Seuil, 1997.

La mondialisation :  » le grand Satan  » ?
Elle est tenue pour une bonne chose pour 53 % des français contre 35 % de l’avis contraire.
De plus elle est considérée comme une bonne chose pour 57 % de l’électorat de gauche ! Et 54 % des électeurs de la droite modérée.
Série de sondages du CECOP (centre d’études et de connaissances sur l’opinion publique) effectué sur le premier semestre de l’année 1999.

Création d’emplois : l’eurosclérose

Les USA avec une population de 258 millions d’habitants   ont crée 40 millions d’emplois nouveaux de 1974 à 1994
L’Europe, elle avec ses 270 millions d’habitants, et malgré les milliards de subventions  » injectées « dans l’économie n’en a crée dans le même temps que 3 millions.

Plus d’un tiers de la main d’œuvre chinoise est encore constituée d’esclaves en l’an 2000.

D’après la dernière étude de l’INSEE, 57 % des chômeurs sont en fait de « faux chômeurs ». Ils ne souhaitent pas retrouver du travail.

Critère pour distinguer un pays socialiste d’un pays libéral:
le pourcentage des fonctionnaires par rapport à la population active.
22% de fonctionnaire par rapport à la population active (en France).
Or la moyenne des pays du G7 est de 13.2%

L’Europe des 15 compterait quelque 17% de pauvres. Trois points de plus qu’aux Etats-Unis!
En France, en quelques années seulement, on est passé de 14% à 17% de pauvres!

200 Millions de francs: c’est le prix du référendum sur le quinquennat programmé pour la mi septembre, pour un résultat hasardeux.
Le prix de la réunion du congrès pour l’adoption du quinquennat aurait été d’un million de francs pour un résultat quasi certain !

La faillite annoncée du système français des retraites
Nombre de cotisants pour un retraité:
1999 Þ 1,75 cotisants
2015 Þ 1,22 cotisants
2040 Þ 1,10 cotisants

Impôts sur le revenu : la moitié seulement des ménages le payent et
20 % d’entre eux en payent 80 % !
Ce ne sont pas les plus riches car, ceux ci ont depuis longtemps transféré leur fortune à l’étranger. Ce sont donc les cadres supérieurs et les classes moyennes qui payent 80 % de l’assiette de l’impôt…
Les inégalités, et l’injustice sociale sont très profondément ancrés en France, contrairement au discours tenu par la gauche

4.1 % c’est le taux de chômage prévu par l’Etat américain pour 2001 aux USA.
Rappelons que le taux de chômage actuel en France est de 10 % environ en période de forte croissance…

532 c’est le nombre de régimes de retraites spéciaux, qui sont autant de privilèges octroyés…

L’Europe c’est…
10 % de chômage et… 10 millions de travailleurs au noir. (1999)

100 milliards de francs.
C’est l’économie que nous ferions en diminuant de 10 % le nombre de fonctionnaires.
D’après le rapport Choussat, Inspecteur Général des Finances (1998).

La France un pays antisocial ?
La France consacre à l’aide sociale 210 milliards de francs soit 2,8 % de son PIB (1994). Pour comparaison les USA consacrent 366 milliards de dollars soit 5 % de leur PIB (1995) !

450 000 Francs, c’est la somme dépensé chaque minute pour payer les intérêts de la dette de l’Etat

50 000 milliards de francs, c’est la dette des retraites en France
Page 183, Retraites, le mensonge permanent par Gérard Maudrux Ed Les Belles Lettres.

Le mariage toujours un idéal des jeunes :
66 % des jeunes de 15-24 ans affirment préférer se marier pour fonder une famille même s’ils se disent tolérants pour d’autres formes de vie familiale.
Sondage UNAF-La Croix-Pèlerin Magazine réalisé début juin 2000 sur 1002 personnes représentatives de la population française âgée de 15 ans et plus

Ce que pensent les francais de leur système de retraites :
3 francais sur 4 considèrent qu’il est urgent de réformer le régime des retraites.
64% des Francais sont favorables au fait de compléter le système des retraites par répartition au moyen de fond de pension
(sondage IFOP-Notre temps réalisé les 25 et 26 février 1999)

Les résultats de trente ans de  » traitement idéologique  » à l’Education Nationale : le naufrage.
35 % des élèves entrant en classe de sixième ne comprennent pas réellement ce qu’ils lisent et 9 % ne savent même pas déchiffrer les lettres !

Pour la majorité des français (55 %) la vie familiale passe avant l’épanouissement personnel ( 22 %) et la vie professionnelle (10 %)
Sondage UNAF-La Croix-Pèlerin Magazine réalisé début juin 2000 sur 1002 personnes représentatives de la population française âgée de 15 ans et plus.

53.9 % c’est le taux de dépenses publiques en France par rapport au PIB contre 39.4 % en Grande Bretagne

100 milliards de francs.
C’est l’économie que nous ferions en diminuant de 10 % le nombre de fonctionnaires.
D’après le rapport Choussat, Inspecteur Général des Finances (1998).

40 % c’est le taux de jours de grève que la SNCF a totalisé à elle seule, pour l’ensemble des journées de grève comptabilisés dans notre pays pour l’année 1998 !

La France emploie 285 000 postiers contre 849 000 aux Etats-Unis alors que si la proportion avec la population ou la surface du pays était respecte, elle devrait en employer deux fois moins
Les postiers américains ont délivré 190 milliards d’objets en 1998, les français 24.7 milliards.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s