The Revolt of the Primitive

Publié: mai 13, 2010 dans Uncategorized

The male feminist as the eternally childlike naif.

As fuller effects of the PC reign of terror percolate through the porous, deconstructed mindscape of America, and begin to wreak their true havoc in the aftermath of the political indoctrinations that pass for higher education, the contempt for merit that masquerades as equal opportunity, the hatred of reason that poses as social justice, and the denial of objective reality that portends a collective descent into savagery.

Howard Schwartz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s